Mal de dos et jardinage

10 conseils en or

La terre est basse, et c'est bien là le problème majeur pour les jardiniers amateurs ou professionnels qui, périodiquement ou de façon chronique souffrent du dos. Y-a-t-il des solutions, des soins préventifs ou curatifs adaptés pour les amoureux des jardins ? La réponse est oui. Mais pour passer de la théorie à l'action concrète, quelques conseils de bases sont indispensables. Vous trouverez dans cet article quelques explications et conseils utiles ainsi que des liens sur l'ensemble de mes fiches-conseils et livres traitant du mal de dos. Un livre numérique explicatif est en préparation sur la méthode de prévention et de régénération vertébrale en 12 temps. Vous touverez à partir de septembre 2008, sur naturemania.com, en page boutique, les e-books gratuits et les livres déjà ou prochainement disponibles.

Les causes du mal de dos

Elles sont multiples :

Elles sont soit de naissance (malformations héréditaires) soit acquises au cours de la vie, de façon brutale ou progressive (suites de traumatismes, mauvaise posture de travail, déformation adaptative d'origine plantaire (affaissement du pied), vertébrale (blocage ostéopathique, problème de croissance), mandibulaire (mauvaise occlusion, dents mamquantes, inflammation), oculaire (défaut de convergence d'un œil), cicatricielle (cicatrice parasitant le système nerveux...) Pour en savoir plus, www.naturemania.com vous propose des fiches explicatives simples et d'application immédiate.

L'essentiel de ce que vous devez savoir sur les causes du mal de dos se trouve sur : Les mille et une sources du mal de dos - Questionnez votre corps Vous pouvez aussi acheter mes livres explicatifs à la portée de tous : "Le Livre du dos" ouvrage de référence qui sert de document de base pour ma formation "coaching santé durable prévention/soins anti-mal-de-dos" et "L'ostéopathie deux mains pour vous guérir".

Conseils et traitements préventifs adaptés au jardinage.

Une courte explication et une bonne illustration permettent de bien comprendre la leçon. Envisageons une journée type.

Conseil 1 :
Pour se lever, faites comme les chats, roulez sur le côté avant de sortit du lit, vous épargnerez vos disques lombaires.

Conseil 2 :
Commencez la journée par quelques étirements pour échauffer vos muscles.

Conseil 3 :
Si vous êtes sensible du dos (vous avez déjà eu des problèmes), mettez toujours une ceinture lombaire (elle diminue la pression sur les disques en encaissant 30% de la charge). Attention aux mauvais conseils : le pire est celui qui consiste à dire : "ne mettez pas une ceinture, cela faire fondre les muscles". C'est vrai pour un corset rigide mais faux pour une ceinture qui au contraire permet aux muscles d'avoir un point d'appui, protéeant du même coup les disques notamment L4/L5 et L5/S1, sièges de la majorité des hernies discales.

Conseil 4 :
Toujours garder le dos droit quand vous travaillez : veillez à rallonger vos manches d'outils afin de ne pas avoir à vous pencher. Idem pour les commande de la tondeuse ou du motoculteur. Votre position de travail doit être conforatble et neutre (ni penché en avant, ni en arrière).

Conseil 5 :
Ne rien soulever de lourd sans prendre d'infinies précautions. Quand on est jeune on croit à tort que les disques sont inusables, mais hélas un effort en avant suffit à le fissurer, créant un lumbago d'effort, prémisses de la hernie discale vraie qui entrainera plus tard sciatiques douleureuse, invalidante voire paralysante,pouvant nécessiter une intervention chirurgicale. Prudence donc. La brouette doit être ergonomique : les roues doivent être au centre et non en avant ! Il vaut mieux que les roues portent la charge plutôt que vos vertèbres !

Conseil 6 :
Si vous travailler au sol (repiquage, binage, déherbage manuel, pose de carrelage ou autre), le plus intelligent et le moins risqué pour vos disques lombaires consiste à se mettre à genou. La terre est humide et sale ? Avez-vous pensé aux genouillères en plastique rembourré ? C'est la solution idéale que je conseille à tous mes patients jardiniers et bricoleurs. Vous les trouvez dans les bonnes jardineries, ou dans les magasins de bricolage. Ce conseil vaut aussi pour les ouvreurs du bâtiment pour éviter qu'ls ne s'abiment les genoux ainsi que les disques et articluations lombaires.

Conseil 7 :
En tracteur ou sur tout engin motorisé, portez votre ceinture et restez droit sur votre siège en respectant la courbure lombaire. Un siège à amortisseur est l'idéal, mais la bonne position du tronc est aussi importante pour ménager disques, articulations et muscles vertébraux.

Conseil 8 :
Si vous le pouvez, faites une petite sieste après déjeûner en position relax.

Conseil 9 :
Pratiquez régulièrement, dans la journée des exercices de "stretching vertébral" Si possible suspendez-vous ou faites des étirements vertébraux.

Conseil 10 :
En cas de blocage ou de douleur chronique, après élimination d'une contre-indication par votre médecin traitant (hernie discale vraie accompagnée de paralysie sévère, pathologies inflammatoires infectieuses ou tumorales), vous avez intérêt à faire pratiquer un contrôle technique ostéo-postural et des soins appropriés par un ostéopathe agréé et indépendant.

Prendre des produits qui soulagent le mal sans en traiter les causes mécaniques ou autres est hasardeux et nocif à plus ou moins long terme. Ces conseils ne sont qu'indicatifs et éducatifs, votre praticien vous donnera en complément ceux qui correspondent à votre cas précis.

 
  Conceptinterweb 2006-2008